Réforme Peillon : aux parents d'élèves qui s'inquiètent

La réforme des rythmes scolaires va donc s’appliquer en septembre dans les écoles primaires publiques de Rambouillet.
Il faut rappeler que la loi Peillon impose une réforme qui impose 3h supplémentaires de classe, que les communes vont devoir prendre à leur charge. L’organisation d’activités « périscolaires » par les mairies en est la conséquence.

Ajoutons que cette loi apporte d’autres nouveautés comme la formation des instituteurs à l’enseignement de la « théorie du genre » dès la maternelle, la scolarisation des enfants dès 2 ans dans les zones prioritaires, le développement de l’enseignement par et pour le numérique, la lutte contre les déterminismes sociaux.  Quand parlerons-nous d’apprendre à lire, écrire et compter à l’école ?

Ceci dit, ne nous trompons pas de combat :

  • L’organisation proposée par la mairie n’est pas parfaite, loin s’en faut. Tout au long de l’année qui s’ouvre, soyons unis avec les directeurs pour analyser ce qui fonctionne bien et ce qui doit changer. Réfléchissons à des propositions innovantes et applicables. La mairie a bien conscience que cette année est expérimentale et est prête au dialogue et à la réflexion afin d’adapter le dispositif. Nous y veillerons.
  • Soyons très vigilants sur les autres sujets abordés par la loi Peillon : la théorie du genre, le numérique à l’école qui peut coûter très cher, les programmes d’apprentissage de la lecture et de l’écriture,  etc…
  • Nous sommes prêts à en parler avec vous et à vous soutenir.

Rappelons aussi que nous avons proposé à la mairie, sans succès pour l’instant :

  • de demander une dérogation afin que la loi ne soit pas appliquée aux classes de maternelle
  • de faire intervenir des bénévoles seniors, par l’intermédiaire d’une association, afin d’organiser des activités comme la lecture de conte, la couture, le tricot, le chant, etc… pendant la pause d’après déjeuner qui est très longue, ou en fin d’après-midi.

Nous étudions enfin actuellement le budget d’équipement des écoles en informatique et sa pertinence.

 

 

Facebook Twitter