Tout savoir sur le prix de l’eau à Rambouillet

Votre facture d’eau vous parait salée ?

Elle se décompose en deux parties  :

L’abonnement : 24,76 € par an

Le coût du m3 d’eau : 5,25 €

  • Production, potabilisation, distribution : 1,74 € (La Lyonnaise des Eaux touche 0,51 €, la commune 1,23 €)
  • Collecte et traitement des eaux usées : 2,74 € (La Lyonnaise des Eaux touche 0,18 €, la commune 0,83€, le Sirr 1,72 €)
  • Versement aux organismes publics : 0,77 € (Ces redevances permettent à l’Agence de l’Eau de financer des études, des actions, des travaux pour réduire les émissions de pollution, mettre en conformité les stations d’épuration, moderniser les réseaux de collecte…)

Quelques comparaisons intéressantes

Dans les Yvelines : 3,60 €/m3 

Dans la région Ile-de-France : 3,69 €/m3

En France : 4,15 €/m3

A Rambouillet : 5,25 €/m3

L’eau à Rambouillet : comment ça marche ?

L’eau est pompée par forage dans les nappes souterraines (à 25 mètres de profondeur environ). Elle provient:

  • de 3 forages situés sur le territoire de la commune (Rue des Eveuses, Château d’eau, Vieil Orme)
  • d’achats d’eau provenant quasi exclusivement d’un forage exploité par la société Véolia pour le compte d’un syndicat dont la ville de Rambouillet est membre, le SYMIPERR (forage situé aux Bréviaires).

Chaque forage est équipé d’une unité de traitement de l’eau au charbon actif permettant de distribuer de l’eau conforme aux normes sanitaires.

Le suivi de la qualité de l’eau est effectué sur chaque point de captage, unité de production et zone de distribution. Il s’agit de contrôles effectués très régulièrement d’une part par la Lyonnaise des Eaux (« auto-contrôles »), d’autre part par l’Agence Régionale de Santé (ARS)

La mauvaise gestion financière du Sirr

Le Sirr (Syndicat Intercommunal de la Région de Rambouillet), qui gère la station d’épuration de Gazeran, présidé par M. Larcher, a procédé à de très gros investissements à partir de 2006 (pour 5,6 millions d’euros).

Ces investissements pour mettre aux normes les forages et garantir une eau de qualité étaient peut-être nécessaires mais n’étaient couverts par aucune ressource budgétaire. La chambre régionale des comptes a dû pousser le SIRR à augmenter de 72% la surtaxe d’assainissement.

La taxe du Sirr correspond à ce jour à 1,72€ par m3, soit l’équivalent de 46% du prix total du mètre cube moyen en Ile-de-France. Sur cette taxe, 0,72€ va directement au remboursement de la dette du SIRR, soit 830.000€ par an de remboursement d’emprunts (hors intérêts).

En conséquence, à partir du 1er janvier 2018, le prix de l’eau devrait baisser de 72 centimes car la dette devrait être remboursée.

Facebook Twitter