Tribune libre #2 : LES FINANCES, LA DETTE ET LE BUDGET…

Le résultat des élections européennes de ce dimanche 25 mai montre s’il en était encore besoin que lorsque l’UMP et le PS ont épuisé toutes leurs capacités de conviction, et que les autres formations classiques n’attirent plus grand monde, les électeurs se réfugient vers le FN…

Ces habitants inquiets et révoltés par la façon dont les appareils « politiques » traitent leurs affaires quotidiennes et leurs difficultés y trouvent un dernier recours lorsqu’aucun mouvement citoyen d’envergure n’est capable de répondre à leurs attentes…

Le mouvement citoyen Rambouillet Pour Tous, bien que lancé 3 mois seulement avant les élections municipales, est là pour proposer une alternative efficace, concrète, de bon sens et économique.

Sur le bon sens, il est aisé de sourire lorsqu’on annonce une fin des cours à 11h54 chaque jour… Mais c’est presque un détail !

Sur le budget, l’heure n’est pas au sourire, hélas ! Force est de constater que les contradictions de l’équipe en place sont nombreuses :

  • Aucun effort n’est consenti sur les dépenses à due concurrence des baisses de recette, contrairement à nos propositions de campagne
  • On fait mine de découvrir que la diminution annoncée des recettes sera plus forte que prévue, au prétexte que le Premier ministre a annoncé depuis le 1er avril de nouvelles mesures touchant les collectivités locales…
  • On oublie le soutien aux familles, contrairement à ce qui était annoncé dans la campagne, en abandonnant notamment les réductions du transport scolaire
  • On privilégie toujours autant les associations et parfois des plus exotiques…
  • Et donc on poursuit l'augmentation des impôts, contrairement à la promesse de leur "maîtrise ".

Après tout, « on fait comme ça depuis 30 ans » : pourquoi pas une 31ème année ? Un jour certain, qui se rapproche, nous affronterons le mur budgétaire. Ce mur ne sera ni soudain, ni infranchissable. Mais il faudra le regarder en face et ne pas jouer les vierges effarouchées devant l’ampleur de la tache financière, fiscale et budgétaire qui s’imposera à nous. Car ce que la majorité ne fait pas aujourd’hui par « faiblesse », elle devra le faire demain par obligation. Il y aura deux solutions à ces pertes de recette et à l’endettement grandissant de la ville :

  • Augmenter encore plus vite et plus fort les impôts
  • Baisser drastiquement les dépenses d’investissement et de fonctionnement

Nous avons constitué le 26 mai dernier l’Association « Rambouillet pour Tous » : au programme, tenir des groupes de travail sur les grands sujets qui vous intéressent, maintenir sur le site www.rambouillet-pour-tous.fr une information complète et de qualité, solliciter vos avis et vos alertes sur la situation de tel ou tel problème dans la ville…

Pour vous, nous sommes au travail : venez nous rencontrer sur RDV à la mairie, chaque vendredi et chaque deuxième samedi du mois !

Facebook Twitter