Rambouillet pour tous crée la surprise avec 13,85% des suffrages

A Rambouillet, Marc Robert est bien en tête, mais "Rambouillet pour tous" crée la surprise avec 13,85% des suffrages. Les écologistes sont qualifiés aussi pour le second tour.

Ce sont cinq listes qui finalement peuvent se maintenir pour le second tour. Une première à Rambouillet depuis 30 ans. Jusqu’alors, le sénateur-maire, Gérard Larcher l’emportait au premier tour. Mais ces municipales depuis plusieurs mois se révélaient atypiques  : six listes avaient pu se constituer, obligeant à un second tour d’office. De plus, une page historique se tournait avec la fin du mandat de maire de Gérard Larcher. Si Marc Robert est loin devant avec 42,10% des suffrages, il laisse derrière lui quatre listes franchissant le cap des 10%. Cette dispersion touche en premier lieu, l’opposant de centre-gauche Jean-Luc Trotignon (Rambouillet Renouveau) qui tombe à 17,3% quand il était à 30% en 2008. Mais la surprise vient de la liste inattendue à droite, “Rambouillet pour Tous”. L’équipe de Grégoire Leclercq fait 13,86 %. Il devient ainsi le troisième homme de cette campagne.  Grégoire Leclercq déclare même : «nous sommes des acteurs du second tour», sans annoncer pour l’heure sa position pour une éventuelle négociation avec Marc Robert. Le Front national est quatrième avec 11,81%. Il devrait logiquement se maintenir sans négocier avec aucune des autres listes.

Négociations à gauche
La liste ecologiste et citoyenne soutenue par Europe Ecologie Les Verts et le Parti socialiste créée aussi la surprise en se qualifiant pour le second tour avec 10,29%. C’est David Jutier, le tête de liste qui pourra désormais imposer ses vues et ses idées dans la négociation qui commence demain avec Jean-Luc Trotignon. De son côté, Marc Robert, soutenu par Gérard Larcher, assurait être confiant. Il demandait aux électeurs de «conforter le premier tour».

Couac
La journée électorale avait commencé par un couac. «En raison d’une erreur matérielle et d’un dysfonctionnement du système informatique, des électeurs ont été radiés par erreur des listes électorales», explique la mairie. Une soixantaine d’électeurs ont été réinscrits.